A  C  C  U  E  I  L
 
Coups de coeur Palmarès Prix des Lycéens Forum



21 Janvier 2016 : Boulez, une page se tourne. D'autres s'ouvrent... ...

11 Janvier 2016 : Michel Delpech, le bout du chemin ...

18 Novembre 2015 : Communiqué un Palmarès 2015 "particulier" ...

16 Mars 2015 : Jean-Michel Boris, une histoire de la chanson française ...

29 Janvier 2014 : Hommage à Charles Pitt ...



[  É v è n e m e n t  ]
[  I n f o r m a t i o n  ]
  • L'Académie Charles Cros
  • Le Programme Filleuls de l'Académie
  • Logos et stickers
  • Calendrier des évènements
    août 2016
    Lu Ma Me Je Ve Sa Di
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31
  • Forum
  • Contacter l'Académie
  • Présenter un CD, un DVD ...
  • [  N o s  P a r t e n a i r e s  ]
    [  B i l a n  ( 2000 à 2016 )  ]
  • 109 manifestations
  • 330 disques primés ou sélectionnés
  • 27 DVD primés ou sélectionnés
  • 41 livres primés ou sélectionnés


  • S'inscrire à la lettre de l'Académie

    01 Juin 2016 : Cloture Chroniques lycéennes 2015-2016

    Le programme Chroniques lycéennes 2015-16 s'est terminé dans une manifestation très festive au petit théâtre du Lycée Voltaire à Paris ; des élèves étaient venus de 6 établissements avec la participation de Luciole et Baptiste W Hamon, chanteurs de cette édition. Ils étaient également accompagnés de chanteurs susceptibles de participer à la prochaine session des Chroniques Lycéennes, Hippocampe Fou, Benoit Dorémus, David Sire et Chloé Lacan.
    Rappelons les lauréats du Prix Charles Cros Lycéen 2015-2016, élus par les lycéens eux mêmes : La Canaille pour son titre Redéfinition, Karimouche pour son titre action et enfin Zaza Fournier pour son titre Garçon !

    SUPPLEMENT TELERAMA ...



    31 Mars 2016 : Le Sunside accueille René Urtreger qui invite Géraldine Laurent…. l’Académie Charles Cros et l’Adami s’invitent à la fête

    Stéphane Portet accueillait au Sunside, à l’orée du week-end de Pâques, le trio de René Urtreger. Et le premier soir, le pianiste invitait Géraldine Laurent : belle affiche, et magnifique moment de jubilation musicale. Au début du deuxiéme set Claude Carrière, qui représentait la commission jazz de l’Académie Charles Cros (dont il est membre), a remis à la saxophoniste le Grand Prix Jazz 2015 de l’Académie, et la Prix Adami qui lui est associé. Ce qui fit de cette soirée un double événement.

    Paris, Sunside, 26 mars 2016 Le premier set commence avec On Green Dolphin Street : un tour de chauffe pour la saxophoniste, qui prétendait avant le concert manquer de souffle, et annonçait donc une abondance de phrases courtes…. Nous sommes tout de suite rassurés sur sa (grande) forme. Vient ensuite If I Were a Bell, et c’est un festival d’invention, de jouage et de jubilation partagée : René et ses partenaires réguliers sont aux anges. Géraldine donne a entendre son timbre singulier : l’alto sonne parfois comme un saxophone en Ut, et on pense au ténor, dont elle raffole, et à Sonny Rollins, qu’elle place au sommet de son Panthéon personnel. Sur tempo plus lent (The Man I Love) la saxophoniste séduit par sa formidable faculté d’interpréter le thème en le réinventant constamment, et d’émailler son cours mélancolique d’envolées fulgurantes qui nous rappelle que le jazz est aussi un jaillissement perpétuel d’idées et d’expression. René Urtreger joue ensuite en trio une nouvelle composition, qu’il a dédiée à la romancière Agnés Desarthe, laquelle vient d’écrire Le Roi René, roman vrai de la vie du pianiste, à paraître fin avril aux éditions Odile Jacob. Retour de la saxophoniste, très beaux échanges en 4/4 entre l’alto et la batterie, et escapade du côté de Charlie Parker pour conclure le set.

    Après le premier entracte, remise du Grand Prix Jazz 2015 de l’Académie Charles Cros, et Prix Adami, à Géraldine Laurent, pour son disque « At Work » (Gazebo / L’Autre distribution). La proclamation devait se faire en public le 18 novembre dernier au grand studio 104 de la Maison de la Radio, mais les attentats de novembre avaient entraîné l’annulation, en ces lieux, de toute manifestation publique. Le palmarès-jazz avait été proclamé le jour même dans l’émission « Open Jazz » d’Alex Dutilh, en présence des lauréats, mais cette invitation du Sunside permettait de faire une remise du diplôme dans les formes, et donnait aussi l’occasion de rappeler qu’en 2014, René Urtreger avait reçu le Prix in Honorem-Jazz de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de sa carrière. Dans les traditionnels (mais brefs) remerciements, Géraldine Laurent a évoqué ce qu’elle doit à trois personnalités du jazz qui l’ont aidée à se faire connaître, voici une dizaine d’année : Claude Carrière, le remettant, ainsi que Philippe Carles et Pascal Anquetil.

    Le deuxième set verra se télescoper un thème de Monk, Lover Man , et Milestones ; et là encore René, Géraldine, Yves et Éric vont conjuguer l’invention et le plaisir de jouer, distillant çà et là de mutines citations, comme pour nous rappeler que le jazz est (aussi) une fête. René Urtreger nous offrira également, en trio et comme il aime le faire à chacun de ses concerts, une respiration de « vieux jazz » à la Count Basie. Le troisième s’ouvrira par l’inoxydable All The Things You Are, version « cure de jouvence », avec le désir palpable dans l’improvisation d’aller là où la mémoire commune ne nous a pas encore entraînés. René Urtreger, comme il l’a déjà fait à d’autres moments du concert, improvise avec une sobriété recueillie qui rappelle John Lewis, faisant mouche avec peu d’effets et beaucoup de musicalité. Une bouffée de Bird of Paradise à la coda pour rappeler qu’on est ici un peu en territoire bop, et le set se poursuit avec Body and Soul. C’est là, en plein émoi, que le chroniqueur, la mort dans l’âme, quitte le Sunside et court attraper le dernier RER, qui le rapatrie dans sa banlieue séquano-dyonisienne…. Xavier Prévost

    http://www.jazzmagazine.com/sunside-accueille-rene-urtreger-invite-geraldine-laurent-lacademie-charles-cros-ladami-sinvitent-a-fete/ ...



    17 Novembre 2015 : COMMUNIQUE – Proclamation des 68e Grands Prix de l’Académie Charles Cros, oui, mais pas à Radio France


    A la suite des événements tragiques qui ont meurtri notre pays, Radio France a décidé d’annuler certaines manifestations prévues à la Maison de la Radio et notamment la proclamation des 68e Grands Prix de l’Académie Charles Cros et le lancement du programme Chroniques lycéennes-Prix Charles Cros des lycéens.

    Les membres de l’Académie Charles Cros expriment leur profonde compassion à l’égard des victimes et de leurs proches, plusieurs de nos amis étaient d’ailleurs au Bataclan, c’est là la première de nos pensées. Et elle nous guide. Nous leur devons d’autant plus de ne pas reculer devant la barbarie. Ce que dit justement Bruno Julliard du devoir de maintenir ouverts les lieux culturels, nous en reprenons les termes. Renoncer à ce grand moment de partage consacré à la culture qu’est la proclamation des Grands prix de l’Académie Charles Cros, c’est se soumettre, c’est « risquer de courber l’échine, d’être moins subversifs ».

    Les Grands prix Charles Cros seront donc proclamés à la date prévue, le 18 novembre 2015. Pas à la Maison de la Radio mais grâce aux moyens qu’offrent la presse écrite, les médias audiovisuels, et l’Internet, instruments qui garantissent en France notre liberté de prendre la parole et de dire. Parce qu’il n’a jamais été aussi impératif qu’aujourd’hui de défendre la culture, de la soutenir et de la faire partager, valeurs essentielles qui sont la mission et la raison d’être de l’ACC.

    Nous comptons sur vous tous qui recevez ce message pour apporter votre concours et donner le plus grand retentissement aux œuvres qui ont mérité ces prix, ainsi qu’à leurs auteurs, compositeurs, interprètes, éditeurs...

    Ce sera notre première réponse. Des actions futures sont étudiées que nous porterons à votre connaissance dès qu’elles auront été arrêtées, et ce sera très vite.

    Alain Fantapié



    12 Septembre 2015 : Alors... Chante ! La renaissance...

    Alors... chante !, par la grâce d’une municipalité aussi aveugle que sourde, avait dû quitter l’an dernier une ville dont ce festival était un fleuron, laissant orphelins les habitants de Montauban. Pas tout à fait désormais car il leur suffira de faire le bref trajet de Castelsarrasin pour retrouver une manifestation qui a porté haut la nouvelle chanson française, permis de découvrir les meilleurs de ceux qui illustrent aujourd’hui nos scènes, su créer aussi, plus que nulle part ailleurs une véritable complicité entre les musiciens et le public. Depuis quinze ans elle accueillait l’Académie Charles Cros, qui y proclamait chaque année ses Coups de cœur pour les meilleurs disques de chanson francophone parus dans l’année avant de faire découvrir l’univers des artistes aux élèves de 200 lycées. L’ACC avait le sentiment d’avoir trouvé sa place à Alors... chante.

    Le 12 septembre, c’est avec une simple journée, certes, mais à l’affiche absolument exceptionnelle de chanteurs qui rendent à Alors... chante ! un peu de ce qu’ils en ont reçu que le festival fêtera son 30e anniversaire et sa renaissance à Castelsarrasin , et qu’il annoncera sa 31e édition l’an prochain du 2 au 7 mai 2016. Un festival, ça se mérite. Dans les difficultés énormes auxquelles elle a dû faire face, une équipe a fait front avec courage et générosité, provoquant en retour un très bel élan de solidarité des musiciens comme du public. Mais ce n’est pas suffisant, encore faut-il que ceux qui veulent une scène vivante dédiée à la chanson francophone sachent que la partie n’est pas totalement gagnée. C’est leur festival. Il faut que chacun lui apporte son soutien.

    Pour la première fois depuis 15 ans je ne serai pas présent, mais l’Académie Charles Cros si, représentée notamment par Luc Sotiras.

    Alain Fantapie, Président de l'Académie Charles Cros

    Le Festival ...



    15 Mai 2015 : Coups de cœur Chanson de l’Académie Charles Cros, Quinzième

    Pour les catholiques ce 14 mai célébrait l’Ascension, le moment où Jésus a été élevé au ciel après avoir été mis sur la Croix. Pour les 12 lauréats des 15e Coups de Cœur Chanson de l’ACC, plus modestement, c’est le jour où ils sont montés sur la scène des Bains-Douches à Lignières y recevoir leur prix et chanter un titre de leur dernier album.
    La cérémonie, toujours en partenariat avec la Fédération des Festivals de Chanson Francophone, était présidée par Marc Pfeiffer, entouré d’Alain Fantapié (Président de l’ACC), Luc Sotiras (Directeur du Train-Théâtre à Portes-lès-Valence), Roland Le Blevennec (Directeur du Festival Voix de Fêtes, à Genève) et Laurent Boissery ( Directeur du Rabelais à Annecy) dans le cadre champêtre et chaleureux de L’Air du temps, le festival cher à Jean-Claude et Annie Marchet. Une salle pleine, des professionnels nombreux, un public heureux de la superbe affiche que constituaient les 12 chanteurs présents, talents émergents comme d’autres plus confirmés dont le nouveau disque étaient l’une des pierres blanches de l’année discographique.

    Un Coup de Cœur Pro a également été décerné à Jo Masure pour son action au service de la chanson francophone, et son combat pendant 34 ans, avec l’Association Chants Libres et l’équipe du festival Alors chante, pour faire découvrir les talents émergents et soutenir le développement de carrière des musiciens de la nouvelle scène francophone. Montauban n’a plus que ses larmes pour pleurer son festival, qui s’en va renaître à Castelsarrasin. On en reparlera bientôt.

    Vidéo à partager sur facebook ...

    Le site des Bains Douches ...



    14 Mai 2015 : Coups de Coeur Chanson 2015

    Pauvres danseuses d’Ingres, bien seules désormais sur les rives du Tarn privées de festivals qui portaient vivante la culture, pauvres Montalbanais qui ne méritaient pas cette punition. Fini donc, Alors… Chante !, du moins à Montauban. Pour sa quinzième année de partenariat l’Académie Charles Cros émigrera pour retrouver les artistes et les professionnels de la chanson française à Lignières en Berry, au Festival l’Air du Temps qu’animent Jean-Claude et Annie Marchet le jeudi 14 mai pour y proclamer des Coups de Cœur Chanson Française 2015. On s’y retrouvera, plus forts, plus décidés. Cela a été dit : on n’arrête pas un peuple qui danse. Un peuple qui chante non plus. A.F.

    Site du festival l'Air du temps ...

    Facebook ...



    14 Mai 2015 : Coups de cœur Chanson de l’Académie Charles Cros, Quinzième

    Pour les catholiques ce 14 mai célébrait l’Ascension, le moment où Jésus a été élevé au ciel après avoir été mis sur la Croix. Pour les 12 lauréats des 15e Coups de Cœur Chanson de l’ACC, plus modestement, c’est le jour où ils sont montés sur la scène des Bains-Douches à Lignières y recevoir leur prix et chanter un titre de leur dernier album.
    La cérémonie, toujours en partenariat avec la Fédération des Festivals de Chanson Francophone, était présidée par Marc Pfeiffer, entouré d’Alain Fantapié (Président de l’ACC), Luc Sotiras (Directeur du Train-Théâtre à Portes-lès-Valence), Roland Le Blevennec (Directeur du Festival Voix de Fêtes, à Genève) et Laurent Boissery ( Directeur du Rabelais à Annecy) dans le cadre champêtre et chaleureux de L’Air du temps, le festival cher à Jean-Claude et Annie Marchet. Une salle pleine, des professionnels nombreux, un public heureux de la superbe affiche que constituaient les 12 chanteurs présents, talents émergents comme d’autres plus confirmés dont le nouveau disque étaient l’une des pierres blanches de l’année discographique.

    Un Coup de Cœur Pro a également été décerné à Jo Masure pour son action au service de la chanson francophone, et son combat pendant 34 ans, avec l’Association Chants Libres et l’équipe du festival Alors chante, pour faire découvrir les talents émergents et soutenir le développement de carrière des musiciens de la nouvelle scène francophone. Montauban n’a plus que ses larmes pour pleurer son festival, qui s’en va renaître à Castelsarrasin. On en reparlera bientôt.



    18 Mars 2015 : Jean-Michel Boris, une histoire de la chanson

    Certes, à travers les palmarès de l’Académie Charles Cros, c’est 67 ans d’histoire de la chanson française que l’on découvre, une histoire passionnante dont le récit par une Académie (encore balbutiante) commence en 1948, avec Jacqueline François et les Compagnons de la chanson. En en tournant les pages, on y prend la mesure du temps, avec ses étoiles filantes, et aussi les noms de ceux qui ont fait entrer la chanson (qui, quoi qu’en ait dit Serge Gainsbourg un soir un peu arrosé, n’est pas un art mineur) dans la mémoire collective. On découvre ainsi au fil des pages, qu’il y a un demi siècle, apparaissait en flamboyant bouquet,un trio de drôles de dames, Greco (1964), Barbara (1965), Anne Sylvestre (1967). Et aussi Hugues Aufray, Révélation 1965 pour son Olympia 1964.

    Mais l’ACC ne faisait qu’accompagner à travers le disque une histoire qui prenait sa source ailleurs. Sur les scènes, comme il se doit. Et qui n’aurait pas été la même sans Jean-Michel Boris. A l’Olympia, justement, mais pas seulement. Et du jour où il a quitté une scène dont il a rendu le nom mythique, Il n’a, à aucun moment cessé d’être, en homme libre et en homme de cœur passionné, un inlassable découvreur. Jean-Michel a accepté d’apporter son expérience à l’Académie Charles Cros dont il est membre depuis 2004 et dont il est aujourd’hui l’un des vice-présidents. Le site Nosenchanteurs lui rend un bel hommage et vous invite à faire la fête :

    L'article de Nos Enchanteurs ...



    15 Décembre 2014 : Grands prix et Coups de cœur à Radio France

    Omer Corlaix sera l’invité de l’émission culte d’Arnaud Merlin Les lundis de la contemporaine consacrée ce 15 décembre à la pièce Mimi, scènes de la vie de bohème sur une musique de Frédéric Verrières, mise en scène aux Bouffes du Nord par Guillaume Vincent (France musique, 20h-21h 30). Avec Omer Corlaix il commentera ensuite les Grands prix et les Coups de cœur musique contemporaine de l’ACC, qui auront été proclamés au CDMC la semaine précédente.



    09 Décembre 2014 : Les Coups de cœur Musique Contemporaine 2014 au CDMC

    Le CDMC accueille à nouveau cette année l’ACC pour la proclamation des Coups de cœur musique contemporaine 2014. Le terme d’un long travail de sélection : une liste aussi extensive que possible de disques parus depuis le milieu de l’année dernière, puis une première sélection de 43 titres de disques et dvd , et enfin 14 disques, répartis de manière globalement équilibrée entre compositeurs français et étrangers et 1 dvd : ainsi a été constituée la liste des 15 Coups de cœur 2014.

    L‘ACC ne veut toutefois pas laisser penser que les œuvres distinguées seraient, dans l’absolu, la liste des 15 « meilleures » de l’année, prétention qui suffirait à la disqualifier. Ce sont, plus précisément et plus honnêtement, 15 productions qui, pour des raisons diverses, lui ont paru particulièrement intéressantes et significatives et mériter d’être portées à l’attention de ceux qui s’intéressent à la musique contemporaine… et des autres. Le site de l’ACC permettra aux membres de la commission d’expliquer les raisons de leur choix, il est aussi ouvert aux commentaires et aux débats.

    Avec le soutien du CDMC
    CDMC 16 place de la Fontaine-aux-Lions 75019 PARIS Entrée libre dans la mesure des places disponible
    Photo : Fabrice Millischer Grand Prix du disque 2014 avec des œuvres de Burgan et Guillou.

    Les Coups de Coeur ...



    21 Novembre 2014 : Les Coups de Coeur Blues et Jazz 2014

    Les Coups de Coeur Blues et Jazz 2014 ont été remis dans le cadre de l'émission Open Jazz de Alex Dutilh (avec Arnaud Merlin).

    Les Coups de Coeur ...

    Open Jazz ...



    20 Novembre 2014 : Le palmarès 2014 !

    Les Grands Prix c'est fini (du moins la proclamation !) pour cette année. Super proclamation encore, beaucoup d'artistes, d'émotion, de rire...

    Tout prochainement, des photos et autre infos (sur le facebook et le site !)

    Déjà vous pouvez retrouver les lauréats Jazz sur france musique ce soir (jeudi 20/11) à 18h dans Open Jazz. Et pour tous les lauréats et chez votre disquaire préféré !

    Les palmares (en pdf) ...

    Sur facebook ...



    Retrouvez les archives ...

    Conception graphique et développement : © Nicolas BERNARD