Historique

Fondée au lendemain de la guerre en 1947, l’Académie Charles Cros défend la diversité musicale, veille à la préservation de la mémoire sonore, soutient la création, le développement de carrière des artistes, l’esprit d’entreprise et le courage des éditeurs graphiques et phonographiques. A l’aube du XXIe siècle, elle se dote de nouveaux statuts et d’objectifs élargis, entreprend d’internationaliser sa composition, décide de mener désormais son action non plus une fois par an mais tout au long de l’année.

L’Académie Charles Cros, c’est aujourd’hui : Un collectif d’une centaine de spécialistes sociétaires (élus) et d’experts associés, français et étrangers, qui apportent bénévolement leur concours aux missions que s’est assignée l’Académie Charles Cros.

Ils sont répartis en 8 commissions thématiques pour la musique et la parole. Un réseau de partenaires. Au fil de ces dix dernières années, l’Académie Charles Cros s’est progressivement engagée dans des collaborations, sur des objectifs partagés, avec un réseau dense de partenaires, associations, festivals, lieux de scène, collectivités territoriales. Elle coopère étroitement avec la Fédération des festivals de chanson francophone.

Ce maillage permet à l’Académie Charles Cros de ne pas dissocier son soutien aux productions sonores et audiovisuelles du spectacle vivant, et de favoriser les rencontres entre les acteurs de la vie culturelle et les publics.

Arterrien

Objet et motivations

Les statuts de l’Académie Charles Cros ont été déposés en 1948 avec pour objet de promouvoir l’enregistrement sonore de la parole et de la musique enregistrées et sa diffusion sur les différents supports traditionnels, comme le disque et la bande magnétique ou ceux que permettrait le développement des nouvelles technologies.

Le DVD, le multimédia, l’Internet sont ainsi entrés dans le champ de ses préoccupations. Ses objectifs généraux la mènent plus particulièrement :

• à s’attacher à la préservation de la mémoire et à redécouverte des patrimoines anciens.

• à promouvoir la musique d’aujourd’hui, savante ou populaire, la création et l’innovation. Son champ d’activité inclut également le domaine de la parole enregistrée.

• à illustrer et à promouvoir la diversité des formes d’expression culturelle. Elle entend contribuer à permettre aux auteurs et interprètes l’accès à tous les publics et garantir aux publics l’accès à leurs œuvres.

• à défendre les enjeux économiques et culturels communs à l’espace de la francophonie.

• à favoriser dans la mesure de ses moyens l’intégration professionnelle des jeunes artistes et le développement de leur carrière, et à apporter son concours à l’éducation musicale de tous les publics, et tout particulièrement des jeunes.

• L’Académie poursuit une mission de recherche et de réflexion portant sur la création artistique, l’innovation technologique, les industries culturelles et les enjeux économiques de la culture dans le contexte de la mondialisation.

• En se plaçant sous le signe de Charles Cros, ce découvreur infatigable qui était aussi un poète, l’Académie manifeste son souci de favoriser, outre la promotion de toutes les formes d’expression musicale par l’enregistrement sonore, l’esprit d’innovation notamment dans les modes de reproduction et de transmission des productions musicales que permettent les nouvelles technologies.

Arterrien