Sélection Jeune Public printemps 2019


Dès 2 ans

Cameroun, comptines, jeux et berceuses

Emilio Bissaya

1 CD ARB music

C’est un grand bonheur d’entendre une voix qui laisse deviner une grande tendresse accompagnée d’un grand sourire, chanter et raconter des histoires de girafe, de pêche au kanga, ou d’inviter les enfants à jouer à tirer à la corde ou à s’échanger main sur main. Les chansons sont dans le langage original, et chacune est entremêlée de séquences en français, moitié traduction moitié commentaire. Le tout, intelligemment construit, est accompagné superbement au « ganzaval », instrument traditionnel du Cameroun (il s’agit d’une petite harpe à 7 cordes) habituellement joué par les pygmées, et dont Emilio Bissaya est un grand spécialiste. D’autres complices sont également sollicités, pour le chant ou pour le dialogue instrumental : balafon, shereke, caxixi, djembé, et autres instruments de percussion, dont on regrette que la maison ARB ne donne pas aux enfants quelques éléments d’identification dans la pochette plutôt que l’habituel mobile à découper qui ne présente aucun intérêt ni pédagogique, ni ludique, ni artistique, en comparaison de la grande richesse de ces comptines et berceuses africaines si magnifiquement interprétées.

Gérard Authelain


Dès 3 ans

L’amour remplume

Lady Do et Monsieur Papa

1 CD L’Autre Distribution

paroles : Dorothée Daniel
musiques : Dorothée Daniel et Frédéric Feugas

Lady Do et Mr Papa, alias Dorothée Daniel et Frédéric Feugas, nous offrent pour la deuxième fois, un recueil de 14 chansons, soit disant pour enfants. Sauf que l’adulte, le parent, le grand en somme, qui écoute ce CD se prend à se délecter tant de la musique que des textes. Parce que ce couple de compositeurs-chanteurs a le sens du rythme et de la composition, mais aussi le goût des petits plaisirs de la vie et qu’il a su le traduire avec les mots de tendresse, des mots joyeux et sautillants. Les premiers pas de l’enfant, les chutes dans la boue, un père Noël à la bourre... tout ca c’est du concret. Mais le duo chante aussi les émotions comme la colère des grands, l’impatience du désir, et le confort douillet de l’amour des parents. C’est la vie, vue à travers les yeux de l’enfant, pour que le grand se voit quand il était enfant. Bref ca parle à tout le monde, et c’est pour ça que ça se partage.

Blandine Canonne

Tic tac tock, Et chez toi, comment ça se passe ?

Rachel Ponsonby

1 CD Victor Melodie

Hello ! Come in ! Entrez et installez-vous ! Rachel Ponsonby, alias madame Lafleur, va nous raconter son enfance en Angleterre, et plus particulièrement une journée à la ferme de son grand-père. Car madame Lafleur est anglaise, comme le laisse entendre son charmant accent british !
Le récit de cette journée, du saut du lit à la berceuse du soir, sert de fil conducteur pour raconter des souvenirs avec ses grands-parents, comme autant de prologues à une douzaine de chansons très entrainantes, nursery rhymes, chansons traditionnelles anglaises ou irlandaises, ou de sa création. Pour chacune d’elles, elle s’accompagne d’une incroyable variété d’instruments (flûte irlandaise, ukulélé baryton, clarinette, dulcimer, wood blocks ou même métronomes... entre autres), mêle le français et l’anglais, glisse de la musique jazzy au blue grass, cligne de l’œil du côté de Mary Poppins, de Nino Rota ou de Woody Guthrie, fait ricocher allitérations, onomatopées et sonorités brèves – reprises par les enfants dans le public - qui rythment joyeusement les chansons. Tic tac tock, spectacle musical créé en 2015, est d’autant plus jubilatoire que Rachel Ponsonby, artiste de cirque et musicienne, semble s’amuser beaucoup elle aussi. Quant aux poules qui ouvrent et ferment cette journée, on croirait presque qu’elles sont vraies !

Véronique Soulé


Dès 4 ans

Et après c’est quoi ?

Pascal Peroteau

1 CD L’Autre Distribution

Musique : Pascal Peroteau, Fabrice Barré, Philippe Blanc

Si la poésie est la musique que chacun porte en lui, alors les mots et les chants sont les compagnons auxquels tous les enfants ont droit quand ils sont offerts comme le fait Pascal Peroteau. Il ouvre le grand livre des poèmes qui continuent à bercer les plus jeunes comme les plus âgés, et qui ne sont autres que les livres d’images de la vie. Jean de La Fontaine, Robert Desnos, Maurice Carême, Paul Fort, et même Esope, sont sollicités, et rappellent que l’humour n’est pas gaudriole, que l’imaginaire ne se construit pas à coups d’effets tapageurs. L’artiste se soumet à un défi difficile : faire suivre chaque poème emprunté d’un commentaire personnel chanté ou dit, avec une grande virtuosité de la parole musiquée. C’est ainsi que la fable du Corbeau et du Renard est prolongée par la véritable histoire du fromage où, de toutes façons, le corbeau finit perdant. Le bœuf, quant à lui, souhaitait changer de vie : une fée le transforma en grenouille, ce qui n’était pas ce qu’il avait imaginé. Quelques accords de guitare en contretemps pour commencer, clarinettes onctueuses, sanza et ukukélé alertes, la musique comme la voix se fait légère et convaincante pour faire bonne escorte à ces joyaux poétiques.

Gérard Authelain

Chevance (etc.)

Outremusique pour enfants / 1974-1985

1 CD Born Bad Records / Radio Minus / L’Autre Distribution

Impossible de traduire l’émotion quand, découvrant le CD, on croit ressortir l’un des 45 tours qui a accompagné nos écoutes de chansons avec les enfants entre 1975 et 1985. Et, plus incroyable encore, quand le CD est avalé par le lecteur, les premières musiques font s’exclamer de surprise : prodigieux comme cette période était inventive ! époustouflant comme les musiques et les compositions sont infiniment plus modernes que bon nombre de productions d’aujourd’hui ! Quels textes ! Quelles musiques ! Quelles audaces ! Quelle imagination, où l’on retrouve tous ceux qui ont fait souffler sur ce répertoire un vent d’inventivité dont on demeure ébahi, 40 ans plus tard, qu’une telle force ait habité auteurs et compositeurs qui ne concédaient en rien à aucune démagogie, qui inventaient des sons jusque là inouïs, qui composaient des orchestrations en dehors des chemins balisés et aseptisés. Mechali, Waring, Rollet, Gibert, Merle, Sclavis, Méchin, Mayoud mère et fils, Savouret, Anne et Gilles mettaient en voix La Môme Néant, Tardieu, Desnos, jouaient avec le son de la peau, de la langue, des doigts, et bien d’autres prouesses avec le soutien du producteur Philippe Gavardin inventeur de la collection Chevance. Tous méritent qu’un jour on écrive l’histoire de cette jeune chanson qui n’a pas pris une ride et que l’on restitue tout ce que des générations d’enfants de 4 à 84 ans leur doivent. On ne parlait pas à l’époque d’éducation artistique et culturelle, on était dans le grand bain. Un immense merci Sylvain Quément, ainsi qu’à l’équipe de Radio Minus qui a soutenu son travail, pour ce superbe travail de mémoire, en souhaitant que d’autres disques de la collection nous soient offerts.

Gérard Authelain

Alain l’alien

livre-disque Benjamins media, taille M

Texte : Xavier-Laurent Petit
illustrations : Alan Mets
interprétation : Marion Trintignant

« Lorsque Alain est arrivé à l’école on l’a tous trouvé un peu bizarre… ». Dès la première phrase de cette histoire le ton est donné. Alain est différent, tout vert et parle un drôle de langage… Bien sûr ses camarades de classe ne l’épargnent pas. Jusqu’à ce qu’arrive l’hiver… Et qu’Alain l’alien mette tout le monde dans sa poche ! Nouvelle parution des éditions BenjaminsMédia, cette histoire tendre, pleine d’humour, bénéficie d’une production très soignée au niveau du son, du choix des musiques très 70’s (avec même quelques petits accents de thérémine !) et de la narration enlevée de Marion Trintignant. Mais également des illustrations signées du célèbre Alan Mets qui crée pour l’occasion une bande de personnages hauts en couleurs. Une histoire pleine d’humanité et d’optimisme, écrite par l’auteur Xavier-Laurent Petit qui fait atterrir dans nos lecteurs CD un OVNI drôlement attachant !

A partir de 4 ans.

Gilles Avisse

Mort de rire

Pascal Parisot

livre-disque Didier Jeunesse

Chansons de Pascal Parisot,
Dessins de Charles Berberian

Entrez, entrez mesdames et messieurs sous le chapiteau du cirque Oscar : vous y verrez, des cannibales écolos, un coq sans tête, un docteur sadique, un squelette toujours souriant, (mais qui perd ses os depuis qu’il a adopté un chien) et même un félin végétarien (échappé de Chat, chat, chat, précédent disque de Pascal Parisot). Le chanteur distille son humour décalé tant dans les paroles soigneusement écrites regorgeant d’allitérations et de jeux de mots que dans l’univers sonore qui les accompagne sur fonds d’os qui s’entrechoquent et de fête des morts mexicaine.

Françoise Tenier

Les poulets guerriers

livre-disque Syros, album Paroles de conteurs

Raconté par Catherine Zarcate
Illustrations : Elodie Balandras

Un poussin veut rejoindre la bande des poulets adolescents qui jouent « au sentier de la guerre ». Arrive l’ennemi : un chat sauvage de brousse, bien décidé à croquer les volailles. Alors que ses aînés terrorisés restent sans voix devant le danger, le petit poussin qui ne doute de rien parlemente avec le prédateur et sauve la troupe. Comme quoi on a souvent besoin d’un plus petit que soi... Inspirée par un conte du Soudan cette histoire est parue en 2011 sous forme d’un livre sans CD. La version sonore constitue une valeur ajoutée considérable : la conteuse s’y impose par sa drôlerie, sa verve et sa formidable présence vocale : comme si on y était, on voit défiler les poulets adolescents, le chat prendre sa guitare et le poussin lui tenir tête. A écouter en regardant dans le livre les illustrations pleines d’humour d’Elodie Balandras.

Françoise Tenier


Dès 6 ans

Manque à l’appel

Tony Melvil et Usmar

1 CD Gommette production

Pour leur deuxième opus, Tony Melvil et Usmar creusent le sillon qui a fait la singularité de « Quand je serai petit » : une musique actuelle destinée au jeune public et à leur famille, mêlant chanson, slam, rap, électro, au son des machines et instruments acoustiques (guitares, violon) qui créent un original tapis sonore toujours en mouvement pour leurs deux voix graves. Avec une authenticité qui touche au cœur, ils interprètent, chacun leur tour ou ensemble, treize chansons ayant un même fil rouge : l’absence.
Ecrits après récolté des témoignages à l’hôpital, en prison ou en écoles spécialisées, ces instantanés de vie disent avec émotion, justesse et sans pathos, le papa pas là, grand frère parti, la fuite pour échapper au monde, le jardin secret. Mais les deux complices savent aussi être légers avec des titres comme « Les chaussures », « qui prennent l’eau pour un rien ». Bref, avec ce « Manque à l’appel » Tony Melvil et Usmar signent un disque (et un spectacle) libre et incandescent, « un moment de grâce, un feu des profondeurs ».

www.compagnie-illimitée.fr
A partir de 6 ans.

Gilles Avisse

Victor et le ukulélé

Nicolas Driot, dit "Kandid" (avec la participation de Belaïd Boudellal)

Livre-Disque La Kandeur / In Ouïe Distribution

Musique : Nicolas Driot / Frank Arbaretaz
Illustrations : Claire Montel

Rase-motte ! nabot ! gnome ! modèle réduit ! avorton ! court-sur-pattes... Victor n’en peut plus de se faire moquer de lui ; mais ce n’est pas parce qu’on est plus petit que la moyenne qu’on n’arrive pas à faire de belles choses - jouer du ukulélé par exemple. Tout sonne juste dans cette histoire tant le ton de l’auteur-interprète que le contenu qui s’appuie sur une fine observation des enfants (Nicolas Driot anime avec eux des ateliers d’écriture). Les chansons - qu’on peut écouter séparément - s’inscrivent harmonieusement dans la continuité du récit, accompagné par des instruments acoustiques : beaucoup de cordes pincées et un ukulélé évidemment.

A partir de 6 ans

Françoise Tenier

Le sakakoua

livre-disque Editions Le Jardin des mots, coll. « les savoureux »

Conté par Philippe Campiche
Musique de Jacques Bonduban
Illustrations : Sophie Hérout

Quel souffle ! Quelle énergie ! Durant 52 minutes, le conteur enchaine les contes dans lesquels les souris tiennent le rôle principal. A partir d’un conte-cadre, à la façon des Mille et Une nuits, la souris Musette maintient ses congénères en haleine, et nous avec, pour raconter cinq contes inspirés de la tradition orale (contes étiologiques, de randonnée...) et réinterprétés par l’artiste genevois Philippe Campiche. De sa voix, profonde et chaleureuse, qu’il maitrise parfaitement pour la rendre mélodieuse, chuchotante ou au contraire convaincante et forte, il passe avec aisance d’un registre à l’autre. Le Sakakoua a été créé sur scène en 2009 ; le livre-CD, illustré avec humour, propose d’ailleurs un enregistrement réalisé en public. Le violoncelliste Jacques Bouduban fait bien plus qu’accompagner le conteur en musique... Avec son instrument, il entre en dialogue avec lui, compose des bruitages ; il chante également et son interprétation de la comptine Une souris verte s’avère insolite et réjouissante ! Comme l’est également la version du Navet - devenu ici des carottes - un conte particulièrement apprécié par les plus jeunes, avec ses ritournelles et ses refrains chantés. Sakaki, sakakoua !

Véronique Soulé

Maestro

Thibault Prugne

1 CD Margot editeur

Téo sera pêcheur comme moi. Ainsi l’a décidé Lucien qui a recueilli l’orphelin à sa naissance, mais « Téo ne tentait pas de construire un bateau il le faisait sonner. Lorsqu’il devait enfoncer des chevilles dans le bois, il tapait en rythme comme on joue de la batterie... ». La rencontre d’une troupe de musiciens ambulants et l’aide inattendue d’un gardien de phare mutique vont changer le destin du jeune garçon. Les contes musicaux les plus réussis sont souvent ceux dont le thème est la musique : confirmation faite avec cette histoire de vocation, racontée avec le naturel et la bienveillance d’un François Morel très impliqué dans sa narration. Prolongeant le récit, la musique aux couleurs gitanes de Jean-Pierre Jolicart fait la part belle aux cordes pincées : guitare, charango, bouzouki. A écouter en se plongeant dans le grand album aux couleurs chaudes qui propose le texte de l’histoire et les paroles des chansons (en espagnol et en français).

Françoise Tenier