Popka, comptines, danses et berceuses du Congo Brazzaville

Chant, basse, chœur, claps : Armel Malonga
Guitare, chœur : Amen Viana
Chœur, voix parlée : Kora Jamson
Percussions, chœur : Émile Biayenda
Livret avec les textes des chansons et leur traduction française.

Armel Malonga est originaire de Brazzaville, de l’autre côté du grand fleuve qui sert de frontière avec la RDC Kinshasa. Dès son plus jeune âge, il apprend à jouer différents instruments avant de se distinguer en tant qu’accompagnateur de nombreux musiciens/chanteurs africains comme Zao, Ali Farka Toure, Lokua Kanza ou Jacob Devarieux du groupe antillais (Martinique, Guadeloupe) Kassav. Également performeur, on le retrouve dans des spectacles créés par des chorégraphes et des dramaturges congolais.
Popka est la clameur joyeuse des gamins de Brazzaville. C’est aussi un regard tendre et enjoué sur l’enfance de l’artiste. Comptines et rondes traditionnelles se succèdent sur des rythmes de danses rumbas, marches et zébola. Entouré de ses complices Amen Viana (guitare, chœur, claps), Kora Jamson (chœur, voix parlée, claps) et Emile Biayenda (djembé, bongo, dun dun, kass kass, lokole, n’goma, maracas, chœur, claps), Armel Malonga chante d’une belle voix tout en nuances et sur des arrangements inventifs où la guitare et les percussions ont un rôle prédominant. Il raconte en langues lari, soundi, lingala, kikongo et en français le quotidien des enfants, les moments partagés avec les copains et l’importance accordée aux valeurs de respect dues aux parents et à l’institution de l’école. Trois instrumentaux complètent cet album à la tonalité joyeuse et festive. Les deux derniers titres, plus lents, nous incitent à la rêverie à la façon d’un livre qui se referme.

À lire aussi…