Nadine et Robert, les poissons rouges

Par Delphine de Vigan, illustrations : Sess

C’est une double gageure que de demander à des auteurs, qui n’en ont pas l’habitude, d’écrire une histoire pour enfants et ensuite de la lire à voix haute. Une gageure qu’a su relever avec brio l’écrivaine Delphine de Vigan à la demande de France Inter qui, depuis plus d’un an, propose aux jeunes enfants d’écouter de courtes histoires écrites et racontées par des auteur(e)s contemporain(e)s de renom à leur intention et diffusées sous forme de podcasts. Parmi ce catalogue d’enregistrements qui s’étoffe au fil des mois, quelques-uns ont été déclinés sous forme d’albums illustrés, dont celui de Delphine de Vigan. Pour sa première fiction pour les enfants, c’est une réussite ! Conçue vraiment à hauteur d’enfant, l’histoire de la mort et de l’enterrement du poisson rouge du petit Titou devient, grâce à un père attentionné et plein de ressources, une aventure pleine de rebondissements. L’écriture simple et enlevée est mise en valeur par la voix chaude et le ton juste de Delphine de Vigan, et par l’élégant habillage sonore. Quel dommage, alors, que la mention de ce podcast, disponible sur le net, n’apparaisse qu’en dernière page, et non pas sur la couverture ou sur la page de titre, de cet album aux illustrations enjouées. À corriger dans une prochaine édition ?

À lire aussi…