Des malheurs de Sophie

Textes et illustrations : Anaïs Vaugelade, Récitante : Elsa Lepoivre, musiques : Robert Schumann, piano et direction artistique : Claire-Marie Le Guay.

Sophie coupe en morceaux les petits poissons de sa mère, oublie de surveiller le poulet qu’elle adore, massacre sa poupée, et sert à ses amis du thé fait avec l’eau de la gamelle du chien... Avec son alternance d’illustrations pleine page et de planches de BD, l’album d’Anais Vaugelade souligne l’intemporalité d’un roman écrit en 1858. A la fois personnelle et fidèle à l’original, son adaptation des Malheurs de Sophie se focalise sur quelques chapitres du roman pour aboutir au portrait sensible d’une petite fille dont les expériences tournent mal. A la finesse du texte font écho l’interprétation subtile d’Elsa Lepoivre et l’élégant piano de Claire-Marie Le Guay qui ponctue et commente le récit avec des extraits de L’album pour la jeunesse de Schumann. Un intéressant retour au sources à une époque où les enfants ne connaissent trop souvent Sophie que par le biais de séries télévisées.

À lire aussi…