On ne va pas se laisser faire

Textes de Richard Marnier, interprétation : Gilles Serna, illustrations : Amélie Jackowski

Un conte où l’on retrouve les trois petits cochons, un agneau, une poule et un petit garçon mais aussi un loup, un renard, une sorcière et un ogre. Il y a donc les gentils et les vilains. Et les vilains vont dépouiller les gentils. Ceux-ci vont-ils se laisser faire ? Il semble que oui, et nous sommes tout dépité de la tournure de l’histoire : pas de reproches ? Pas de combat ? Pas de défenses ? Et bien la chute est maligne et habile et voilà tout le sel de cette petite histoire. Comme d’habitude, Benjamins média offre un texte bien scandé par une phrase répétée qui rythme le conte ; chaque personnage a sa propre personnalité à travers la diction du narrateur ; et la morale nous enchante car simple et bienveillante. La flûte apporte une touche médiévale qui n’est pas pour déplaire également ! Laissons nous faire !

À lire aussi…