Berceuses et balladines jazz

Arrangement : Thierry Eliez
Chant : Ceilin Poggi
Notices : Murielle Szac
Illustrations : Ilya Green

Quelle jolie chose que cet album de 8 standards de jazz qu’il ne faut pas écouter d’une oreille distraite. Au piano, Thierry Eliez interprète 8 morceaux aussi différends que Summertime de Gershwin ou Blackbird de Lennon, Isn’t she lovely de Stevie Wonder, pour les plus connus. Mais il ne se contente pas de rejouer à sa manière, non : pour chaque morceau, il se permet d’y imbriquer une autre mélodie. C’est ainsi qu’on entend la gymnopédie n°1 d’Eric Satie sur une chanson de Barbra Streisand ; du frère jacques sur la chanson de John Lennon, un phrasé de Bach plus loin… ! Les textes sont chantés par Ceilin Poggi d’une voix légère et les traductions, imprimées dans le joli livre cartonné et illustré, sont des poésies inspirées du texte original. Délicieusement irrévérencieux et génial, cet album a le don d’être déroutant pour de jeunes parents baignant dans un autre univers musical d’aujourd’hui. Mais les plus jeunes oreilles sauront leur faire apprécier !
Dès la naissance et famille.

À lire aussi…