Belles bestioles

Sélection musicales et textes : Ana Gerhard
Illustrations : Mauricio Gómez Morin

Oublions le sous-titre - « Initiation à la musique classique » - à l’aspect didactique guère engageant. Car une fois l’album ouvert et le CD écouté, ce livre-disque se révèle très original. Il propose une vingtaine d’extraits d’œuvres de musiciens, du XVe siècle à aujourd’hui, qui ont été inspirées par des bestioles en tous genres - insectes, petites bêtes ou un peu plus grosses, tels le bourdon, la sauterelle, l’araignée ou le serpent, etc. Parfois le compositeur a choisi d’imiter le son de la bestiole qui peut être très bruyante, parfois il évoque ses mouvements, comme ces voix d’un chœur qui simulent le bourdonnement des mouches en vol chez Rimski-Korsakov ou les notes du clavecin qui rappellent les acrobaties d’une puce chez Bodin de Boismortier. Les extraits sont courts, moins de deux minutes, et offrent une grande variété musicale. Voilà une jolie façon d’attiser la curiosité ! Curiosité renforcée par l’album de 60 pages, véritable mine d’informations sur chaque extrait : sa place dans l’œuvre, ses spécificités musicales et instrumentales, la biographie du musicien, ainsi qu’un glossaire des termes musicaux et un tableau chronologique des musiciens. Enfin, les illustrations, réalisées en différentes techniques par l’illustrateur espagnol Maurizio Gomez Morin – car l’édition originale est espagnole -, à la fois baroques et humoristiques, sont étonnantes.

À lire aussi…