Chansons à en perdre la tête

Par les musiciens et le petit chœur de Mademoiselle de Guise
Direction Laurence Pottier et Aline Behar

CD ADF-Bayard Musique, label Arc-en-Ciel/Harmonia Mundi

Nouvel opus de la collection Croc’baroque , après les chansons de la Renaissance et celles de l’époque baroque, les Musiciens de Mademoiselle de Guise et le petit chœur nous permettent de redécouvrir quelques classiques du répertoire enfantin, ainsi que des extraits d’œuvres de compositeurs en vogue à l’époque, les Gretry, Balbastre, Rousseau et autres, dans une version « savante », et avec une prononciation d’époque ! On aura ainsi plaisir à entendre de jolies versions de « Cadet Rousselle » ou des « Trois Jeunes Tambours », dont quelques lignes du livret nous livrent l’explication. Plaisir également à se remémorer que « la Marseillaise » date du 18e siècle, ou à entendre l’original de la chanson « Ah vous dirais-je maman » qui inspira à Mozart ses variations ou l’air des Sauvages dans l’opéra à succès « Les Indes Galantes » de Jean-Philippe Rameau.
C’est dire si le choix est varié.
Les chansons sont entrecoupées par des moments qui donnent à entendre les sonorités variées des instruments qui composent l’orchestre.
Authenticité garantie dans l’accompagnement, puisque les musiciens s’emploient à retrouver, eux aussi, les couleurs orchestrales de l’époque, en interprétant les musiques sur des instruments d’époque : on y entend ainsi le doux son du basson, le son un peu aigrelet du violon baroque, ou celui encore pincé du pianoforte….
Toutes les chansons sont arrangées avec talent par la flûtiste Laurence Pottier, qui dirige également les Musiciens de Melle de Guise et le petit chœur d’enfants chante avec beaucoup de conviction sous la houlette d’Aline Béhar.

À lire aussi…