Congo, comptines, danses, berceuses du Kasaï

Maryse Ngalula est une star au Congo et pas seulement : Lauréate de « découverte francophone » en 2004, du prix SABC africa, « artiste du centenaire » en 2010, cette auteure-compositrice guitariste a grandi au Kasaï, une province du Congo, avant de s’installer à Kinshasa. Dans sa famille, tout le monde est musicien, choriste, guitariste : ces chansons traditionnelles qu’elle fait vivre dans le disque, elle les a certainement entendues et pratiquées dès sa plus tendre enfance. En tous les cas, elle les fait vivre ou revivre avec une variété de nuances, d’humeurs qui colorent l’album. Sa voix y est aussi pour beaucoup, tour à tour caressante ou rieuse, souvent drôle : elle ne ménage pas les effets sonores, les rires, les confidences, en congolais ou en français. L’accompagnement musical d’Amen Viana à la guitare, d’Emile Biayenda aux percussions multiples, djembe, bongo, maracas, udu, guiro, cajon….et Shomin Bouboul Akwel au chœur, donnent un véritable environnement musical, parfois revisité, à ces chansons qui racontent souvent des histoires de tous les jours, pêche, animaux...
Dommage que le CD donne toujours aussi peu d’indications sur les paroles.

À lire aussi…