Cherub, 100 jours en enfer

Cherub est une histoire palpitante pour tous les amoureux des « Heroic Fantaisies ». Les héros en sont de jeunes adolescents que les malheurs de la guerre et le hasard transforment en…agents secrets !
Avec le style et l’humour propres aux auteurs britanniques, qui savent manier psychologie des personnages et suspens, Robert Muchamore nous entraine à la suite de James, un jeune garçon qui, après le décès de sa mère, est séparé de sa sœur et entre dans l’organisation appelée Cherub, une pension anglaise au programme pour le moins original : les priorités n’en sont pas vraiment les matières habituelles ! On est plutôt plongé dans un univers à la Kolanta !
Le texte est lu par Julien Frison, de la Comédie française, qui a dans la voix ce qu’il faut d’un reste d’adolescence pour rendre le récit crédible : on croirait presque un récit autobiographique ! Il a aussi un talent étonnant pour changer de voix et multiplier les personnages.

À lire aussi…